Projet VIRAGE

Le projet de Femmes Victimes de Violence à Femmes Actrices de Changement «VIRAGE » est un projet financé par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) dans le cadre du Programme « Moussawét » mis en œuvre par le Ministère de la Femme de la Famille et de l’Enfance (MFFE) et l’Union Européenne (UE). Ce projet vise à renforcer les institutions gouvernementales et les divers prestataires de services afin de garantir des services plus efficaces dans la prévention des violences fondées sur le genre VFG et le soutien des femmes victimes de violences FVV et/ou vulnérables dans le Grand Tunis et à Kairouan. 

OBJECTIFS SPECIFIQUES

  • Renforcer les institutions gouvernementales et les divers prestataires de services (planning familial, hôpitaux…) afin de garantir des services plus efficaces dans la prévention et le soutien de FVV et/ou vulnérables dans le Grand Tunis et à Kairouan.
  • Soutenir la création et le fonctionnement d’un centre d’écoute à TAMSS et à Kairouan et créer un centre d’hébergement temporaire à Kairouan grâce à l'expertise, aux compétences de TAMSS et de son réseau et par le transfert des connaissances.
  • Faciliter l’inclusion économique et sociale des femmes vulnérables à travers la mise en place de services durables de protection, de suivi, d’orientation et d’insertion professionnelle dans le Grand Tunis et à Kairouan.

RESULTATS ATTENDUS

  • Deux centres d’écoute sont créés à Tunis et à Kairouan et offrent des services d’une manière permanente aux femmes victimes de violence.
  • Au moins 300 femmes vulnérables et/ou victimes de violence sont accueillies, écoutées et orientées vers les services dont elles ont besoin (suivi médical, social, juridique).
  • Un centre d’hébergement est créé à Kairouan et offre des services d’une manière permanente aux femmes victimes de violence.
  • Au moins 50 femmes bénéficient des services du centre d’hébergement.
  • 6 jeunes tunisiennes sont recrutées pour les centres d’écoutes et d’hébergement.
  • 400 femmes sont sensibilisées en droits fondamentaux et sur la loi tunisienne.
  • 60 femmes victimes de violence sont formées est soutenues.
  • 10 femmes bénéficient d’un appui juridique d’un avocat.

Ce programme vous intéresse et vous souhaitez vous y engager ? Remplissez le formulaire ci-dessous :